Économie

Succès des opérateurs à l’Essonne

#AlertePollution

Rivières et sols contaminés, déchets industriels abandonnés … Habitez-vous à proximité d’une zone contaminée?
Cliquez ici pour envoyer une alerte.

Ceci est un exemple réussi de conversion au bio. A Esonne, Jérôme Chenevier transforme le blé qu’il cultive et fait du pain avec sa propre farine. Le pain est vendu dans sa boulangerie. Une centaine de clients se sont déjà inscrits à ce concept. “Wow, le pain est délicieux” L’un d’eux dit. Jérôme Chenevière a réalisé un chiffre d’affaires de 10 000 euros après deux mois de survie.

Pain d’une école voisine

En plus des magasins attachés à la ferme, les agriculteurs approvisionnent également les écoles voisines. “Pour nous, c’est vrai que c’est l’aboutissement du passage du sol au plat. Les gens consomment nos produits directement sans médiation.” Il se réjouit. “Nous sommes très heureux, surtout pour les enfants. L’éducation culinaire passe par là.” Grégory Courtas, le maire de la commune de Pussay (Essonne) (non labellisé), revendique. Après le pain, Jérôme Chenevière souhaite vendre ses haricots blancs et chiches bio.

JT

Autres sujets d’actualité

Succès des opérateurs à l’Essonne

Source link Succès des opérateurs à l’Essonne

Back to top button