Auto

Test-Volvo C40 : Proposition atypique

en bref

Coupé SUV compact

100% électricité

408 chevaux

Autonomie de 424 km

62 250 euros

Comme de nombreux constructeurs, Volvo s’oriente vers l’objectif d’être 100 % électrique. La date est fixée à 2030, et à ce jour, 62 % des ventes concernent des véhicules hybrides rechargeables, la société suédoise ne perd donc pas de temps. D’ici 2025, sept modèles 100 % électriques seront inscrits au catalogue et devraient représenter la moitié des véhicules vendus. Par conséquent, l’autonomie électrique ne fera qu’augmenter, avec Volvo en tête d’annoncer le deuxième modèle zéro émission, le C40. Il s’agit du premier véhicule de la marque, disponible uniquement en 100% électricité, et aussi du premier SUV coupé par le constructeur. Basé à Göteborg.

Bien qu’il soit à peu près de la même longueur que le XC40 (4,43 m), le C40 tombe du toit, donc la plus grande différence est le profil.

Volvo, spécialiste des SUV et des breaks aux noms respectivement XC et V, fait revivre le « C » déjà présent sur les C30 et C70. Cela peut signifier un coupé ou un cabriolet.

Les formes des phares, des boucliers et des antibrouillards sont propres à cette C40.
Les formes des phares, des boucliers et des antibrouillards sont propres à cette C40.
La signature de feu arrière atypique est la plus réussie.
La signature de feu arrière atypique est la plus réussie.

Par conséquent, la principale caractéristique esthétique de la C40 se trouve à l’arrière, avec une chute de toit distinctive typique d’un coupé et une signature lumineuse distinctive qui fonctionne surtout avec des feux en forme de crosse, certains surplombant le coffre et un autre longe la lunette. -Élément lumineux continu. L’avant présente également quelques différences par rapport au XC40 en raison de l’introduction de phares spécifiques, de phares antibrouillard, de boucliers et d’un toit noir standard.

Le tableau de bord ressemble à n'importe quel autre modèle de la marque. La qualité est très bonne, mais l'ambiance est un peu triste.
Le tableau de bord ressemble à n’importe quel autre modèle de la marque. La qualité est très bonne, mais l’ambiance est un peu triste.

En interne, le C40 reprendra bien entendu le tableau de bord du XC40. La seule particularité vient du traitement particulier de certaines incrustations de plastique recyclé sur les planches de bord rétroéclairées. L’ensemble comprend une instrumentation numérique et un écran multimédia vertical de 9 pouces que l’on retrouve sur tous les modèles de la marque suédoise.

L'une des particularités du C40 est un placage de plastique recyclé rétroéclairé.
L’une des particularités du C40 est un placage de plastique recyclé rétroéclairé.
Le toit panoramique est de série.
Le toit panoramique est de série.

L’ensemble est confortable et le toit panoramique en verre apporte une augmentation significative de la luminosité. Si l’on peut regretter la parfaite ergonomie de votre système multimédia, la qualité du matériel est très bonne, mais elle s’est améliorée depuis que Google a fourni le système d’exploitation. A noter enfin que cette C40 est le premier véhicule à remplacer le cuir animal par du cuir végétal. Cette version de lancement bénéficie également de tapis et de garnitures de porte fabriqués à partir de bouteilles bleues recyclées.

Avec une capacité de 489 litres compte tenu de l'espace sous le plancher, le volume est bon.
Avec une capacité de 489 litres compte tenu de l’espace sous le plancher, le volume est bon.
Les sièges arrière, surtout les pieds, sont royaux.
Les sièges arrière, surtout les pieds, sont royaux.

Au niveau pratique, la C40 fonctionne très bien et accueille surtout les passagers arrière avec une zone arrière très intéressante, dont le Royal Knee Space. Malgré le drapeau qui descend, la hauteur libre n’est pas un handicap. Mais c’est dommage qu’un tunnel de transmission aussi important accuse la banquette arrière centrale. Le coffre peut également être utilisé avec une capacité de 489 litres pour permettre un espace sous plancher, mais les seuils de chargement élevés et la hauteur intérieure très limitée compliquent le transport des valises.Attention, c’est possible.

Le coffre avant permet de ranger le câble de charge.
Le coffre avant permet de ranger le câble de charge.
La vue arrière est dévastatrice.
La vue arrière est dévastatrice.

De plus, sous le capot avant se trouve un coffre qui contient un compartiment pour ranger des objets tels que des câbles de charge. En revanche, un carton rouge de rétrovision dévastateur qui s’aggrave lorsqu’il pleut car il n’y a pas d’essuie-glace arrière.

Test-Volvo C40 : Proposition atypique

Source link Test-Volvo C40 : Proposition atypique

Back to top button