Mode de vie

Thomas Pesche parle de sa prochaine mission spatiale

L’astronaute Thomas Pesche était un invité lundi alors qu’il se préparait à partir pour son deuxième voyage sur la Station spatiale internationale (ISS). L’histoire de BFM..

Thomas Pesche, invité ce lundi soir L’histoire de BFMSe prépare à retourner à la Station spatiale internationale (ISS), où il a vécu de l’automne 2016 au début de l’été 2017. Le décollage effectif de la célèbre base de Floride, Cap Canaveral, est le 22 avril. ISS pour une mission alpha de 6 mois.

A la fin de son séjour, le capitaine de la station – premier Français à assumer de telles responsabilités sur l’ISS – aborde ce nouveau voyage avec poids. «La deuxième fois, j’ai été plus prudent, mais j’ai une certaine expérience», explique-t-il d’abord. “Je sais que c’est difficile, important et sans importance. Nous nous préparons de manière rationnelle. Nous sommes toujours motivés, mais une fois que c’est fait, c’est comme retourner voyager …) Ce n’est pas la même approche”, poursuit-il. Avant d’expliquer le but de la mission Alpha:

«Il y a deux objectifs principaux: la recherche scientifique», explique notre invité. «Nous prévoyons de réaliser des expériences envisagées par l’Institut de recherche au sol, l’Institut national des sciences de la santé, le CNRS, etc., en particulier des expériences médicales. Ensuite, nous préparerons le reste. La Station spatiale étudie les humains dans l’espace. Ils se dirigent vers Mars ou la Lune, car nous savons que c’est là que nous obtenons des réponses à de grandes questions scientifiques. “

“Mars sera une aventure scientifique au 21ème siècle”

L’astronaute explique: “Nous avons pu maintenir la présence humaine en orbite terrestre basse pendant 20 ans, et les astronautes ont été dans l’espace sans interruption pendant 20 ans. Cela ne l’a jamais été auparavant.” Selon lui, tôt ou tard l’orbite terrestre deviendra plutôt un théâtre de l’exploration initiée par des sociétés privées, et les astronautes relevant d’agences nationales comme lui passeront à un ensemble «plus complexe».

Par conséquent, l’idée est de se préparer avec précision pour le nouvel atterrissage sur la lune. Et il espère que ce ne sera pas une question de “deux jours pour planter et partir, deux jours pour s’installer” sur la lune. «Nous voulons être basés sur la lune et pouvoir apprendre et utiliser les ressources. , Pour faire de la science et de la recherche à grande échelle », ajoute-t-il. «Si nous savons comment faire cela, nous ferons de même sur Mars», se met-il à rêver.

S’il a 43 ans et pense qu’il est déjà un peu trop vieux pour vouloir aller sur Mars, il est convaincu d’une chose. “Mars sera une aventure scientifique au 21ème siècle.”

Thomas Pesche parle de sa prochaine mission spatiale

Source link Thomas Pesche parle de sa prochaine mission spatiale

Back to top button