Auto

Toyota Yaris Cross 2WD : futur best-seller

en bref

SUV urbain hybride

Deux roues motrices

A partir de 25 500 €

La présence de Toyota dans le segment des SUV urbains n’est pas nouvelle depuis que le constructeur japonais a fait ses débuts sur l’Urban Cruiser en 2009, mais c’est loin d’être un succès et un échec. Fort de l’enthousiasme de la Yaris et de l’expérience de l’hybridation, Toyota revient aujourd’hui avec un modèle qui devrait bientôt trouver son public dans ce segment hautement concurrentiel.

Comme son nom l’indique, cette Yaris Cross est basée sur la même plate-forme que la Yaris City Car appelée GA-B. D’une longueur de 4,18 m, il se démarque dans un style très particulier qui donne un faux air au Mini Rav 4, et certains détails comme les passages de roues rappellent certaines productions Lexus comme l’UX. Elle ne manque pas totalement de personnalité, d’autant plus que l’arrière est une bande lumineuse qui se rapproche le plus de la Yaris.

La présentation est amusante, mais manque un peu de fantaisie.
La présentation est amusante, mais manque un peu de fantaisie.

Le tableau de bord est exactement le même que celui de la citadine, le partenariat avec Yaris est donc encore plus clair dans les chambres. Agréable à regarder, c’est très classique. Par conséquent, il manque de fantaisie et peut même être un peu sombre et triste. En revanche, sans oublier une bonne ergonomie et beaucoup de rangement.

Ce bloc, qui regroupe de nombreuses fonctionnalités, est original.
Ce bloc, qui regroupe de nombreuses fonctionnalités, est original.

Portez une attention particulière au design original des ouvertures, poignées de portes, commandes de vitres et rétroviseurs intégrés dans un même meuble. La qualité du matériel est également un très bon standard. Petite déception cependant, même avec les meilleures finitions, il n’y a pas d’instrumentation numérique.

En deux roues motrices, la Yaris Cross dispose d'un coffre de 397 litres, soit 77 de plus que la version à quatre roues motrices.
En deux roues motrices, la Yaris Cross dispose d’un coffre de 397 litres, soit 77 de plus que la version à quatre roues motrices.
L'espace arrière reste limité.
L’espace arrière reste limité.

On regrette aussi certains aspects pratiques, notamment l’habitabilité arrière très juste, expliquée par le fait que cette Yaris Cross a le même empattement (2,56m) que la Yaris. Pour les troncs, tout dépend de la version que vous choisissez. Celui de notre test fait 397 litres, mais la version 4 roues motrices suffit avec 320 litres (-77 litres), ce qui est très petit pour cette catégorie.

Essai-Toyota Yaris Cross 2WD : Futur Best-seller

Sous le capot, la Yaris Cross a le même moteur que la Yaris. Ainsi, côté thermique, il peut faire office de générateur pour recharger un 3 cylindres 1.5 cycle Atkinson, 92 ch associé à une paire de moteurs électriques, d’abord une petite batterie lithium-ion de 0,8 kWh, et un second de 80 ch. comprendre. A noter que les aimants synchrones et permanents le vident pour participer à la traction. L’ensemble produit 116 chevaux transmis aux roues avant via la boîte eCVT dans la tradition de la marque. Ensuite, le 0 à 100 km/h s’exécute en 11,2 secondes. C’est un bon chiffre d’une puissance qui s’annonce raisonnable, épaulée par une masse modérée de 1170 kg. La consommation officielle est flatteuse et varie de 4,4 à 5,0 l/100 km selon le niveau de finition.

C’est aussi la plus grande force de cette Yaris Cross. Ainsi, lors du test, nous avons constaté que la moyenne était de 5 l/100 km. Une évaluation très convaincante de l’expertise de Toyota dans le monde hybride. Ici, comme sur la Yaris, la transmission est confortable. Ici, la situation où le moteur se met à hurler est très rare. Bonne chose. Malheureusement, le Mode B ne freine pas suffisamment le véhicule pour permettre une récupération plus efficace.

Même si son terrain de prédilection est la ville, la Yaris Cross est loin d’être ridicule quand on quitte la ville. Le transfert chaleur/électrique est quasiment transparent, et le bonheur est réel avec une direction précise et un fonctionnement confortable, et des mouvements de caisse très bien maîtrisés malgré la garde au sol plus élevée. Alors, bien sûr, cela se fait légèrement pour réduire le confort, notamment sur les jantes de 18 pouces, mais rien n’a été interdit jusqu’à présent.

Toyota Yaris Cross 2WD : futur best-seller

Source link Toyota Yaris Cross 2WD : futur best-seller

Back to top button