France

Troussel annonce “2000 signatures depuis hier soir”

Le président PS du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis a lancé jeudi soir une pétition appelant le groupe gestionnaire du Parc des expositions de Villepinte, où doit se tenir dimanche la réunion d’Eric Zemmour, à interdire sa venue.

Près de 2000 signatures en moins de 24 heures. Le président socialiste du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, a lancé jeudi une pétition et un site intitulé “Pas à la maison”, et a détaillé son initiative ce vendredi sur BFMTV. Il demande au groupe Viparis, dont fait partie le Parc des expositions de Villepinte, de ne pas accueillir Eric Zemmour pour son rendez-vous prévu dimanche.

La raison invoquée : « Le groupe Viparis a signé en 2009 une charte sur la diversité culturelle, ethnique et sociale qui invite à s’opposer aux discriminations », a expliqué Stéphane Troussel sur notre antenne. Avant de poursuivre : “C’est incompatible avec un candidat qui déverse sans cesse la haine, le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et qui passe son temps à cracher sur la Seine-Saint Denis et ses habitants.”

“Je fais appel à une entreprise”

Invité par Jean-Jacques Bourdin un peu plus tôt ce vendredi matin, le leader de France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a contredit le principe de cette pétition, si elle reposait sur des motifs idéologiques et non sécuritaires.

“Si jamais quelqu’un s’est fait l’illusion que c’est en interdisant une réunion qu’on fait reculer les idées, un, ce n’est pas juste, car le principe de la démocratie c’est aussi d’écouter ce qu’on n’aime pas. Deux, ça ne sert à rien, », a déclaré le chef de file des Insoumis.

Et de rappeler la stratégie de “harcèlement démocratique”, imaginée en 1992 par le socialiste Jean-Christophe Cambadélis, visant à mobiliser les militants de gauche à chacune des manifestations du Front national, alors dirigée par Jean-Marie Le Pen.

“Je me souviens d’un Jean-Luc Mélenchon plus combatif lorsqu’il s’agissait de combattre les responsabilités de l’extrême droite”, a réagi Stéphane Troussel. Et d’insister : “Ce n’est pas ma vocation d’interdire le rendez-vous d’Eric Zemmour, je fais appel à une entreprise.”

Ce n’est pas une première pour Eric Zemmour. Le polémiste désormais candidat s’est récemment heurté aux réticences des maires de Londres et de Genève lors de ses déplacements dans ces deux villes.

Troussel annonce “2000 signatures depuis hier soir”

Source link Troussel annonce “2000 signatures depuis hier soir”

Back to top button