France

Un cadre sur quatre a des relations sexuelles pendant ses heures de travail (à la télévision)

Le télétravail est-il synonyme de plaisir ? C’est au moins le cas pour 25 % des cadres, qui avouent avoir des « relations intimes » pendant leurs heures de travail, selon le deuxième baromètre Ifop-Mooncard* sur la « charge mentale professionnelle ». Une « pause » dans la journée de travail que les moins de 35 ans pratiquent davantage (1 sur 3 le déclare).

Publié ce mardi, ce baromètre montre comment la vie professionnelle s’entremêle à la vie personnelle. Pour le meilleur, donc, mais aussi pour le pire. « La charge mentale professionnelle entre dans nos vies, le soir et le week-end, lorsque nous sommes avec nos proches », explique Tristan Leteurtre, président de Mooncard. J’en ai fait l’amère expérience en tant que manager, puis en tant que chef d’entreprise, mais surtout en tant que père et mari. “

Les femmes avec enfants débordées

Ainsi, “39 % des cadres ont” souvent “des difficultés à dormir à cause du travail”, précise l’étude. Ils sont aussi 33% à avoir « souvent » l’impression « de ne pas s’en sortir ». Ce dernier problème touche beaucoup plus les femmes que les hommes, et surtout les parents : 44% des mères, contre seulement 31% des pères.

Par ailleurs, note le baromètre, « la quasi-généralisation du travail à domicile [pour les cadres] n’a pas permis une meilleure conciliation entre vie personnelle et professionnelle : une immense majorité (85 %) de femmes avec enfant(s) à charge ont du mal à concilier les deux ». Ceci s’explique par le fait que ces derniers effectuent très souvent la majorité des tâches domestiques, en plus du reste.

La forte peur d’être licencié

Chez les jeunes cadres (moins de 35 ans), la « charge mentale professionnelle » est aussi une réalité. Comparativement aux managers de plus de 50 ans, les jeunes pensent plus souvent au travail le week-end (54 % vs 37 %) et le soir (58 % vs 45 %). Une ingérence dans la vie privée qui peut être liée à la situation économique globale, perçue comme fragile : 42% des jeunes cadres craignent d’être licenciés, contre seulement 23% pour leurs homologues « seniors ».

Outre ces préoccupations spécifiques, les cadres, toutes catégories confondues, sont unanimes à critiquer la pénibilité de certaines tâches : gestion des notes de frais (40 % des personnes interrogées jugent le travail « pénible ») ou encore congés (40 %). Enfin, l’essor du télétravail n’a pas mis fin, au contraire, à la mode des réunions, encore jugées difficiles par 59 % des cadres, tout comme la gestion des emails (56 %). Les vacances vont être bonnes pour tout le monde.

* L’enquête a été réalisée par auto-questionnaire en ligne du 22 avril au 3 mai 2021, auprès d’un échantillon de 1 003 cadres travaillant dans des structures de 10 salariés ou plus. La représentativité a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, secteur d’activité, niveau de qualification) après stratification par région. En plus de cela, vous devez en savoir plus à ce sujet.

Un cadre sur quatre a des relations sexuelles pendant ses heures de travail (à la télévision)

Source link Un cadre sur quatre a des relations sexuelles pendant ses heures de travail (à la télévision)

Back to top button