France

Un élu du Rassemblement national quitte le parti: “l’opération est délétère”

Christelle Lechevalier, ancienne eurodéputée du Rassemblement national, a annoncé sur son compte Twitter sa décision de quitter son parti, dont elle dénonce «le fonctionnement délétère».

Elle évoque une décision envisagée depuis plusieurs mois. Christelle Lechevalier, conseillère régionale en Normandie et ancienne eurodéputée, a annoncé ce vendredi son compte Twitter son choix de quitter son parti, le Rassemblement national.

Si elle assure que sa sortie se fait “sans attaque personnelle”, celle qui se dit “conservatrice, souverainiste et chrétienne” ne manque pas d’arguments pour décrire ses points de divergence avec son désormais ancien parti: PMA pour tous, Union européenne, laïcité, Des sujets «intouchables» au sein du mouvement selon elle, au risque de «se faire licencier».

Christelle Lechevalier, qui a été eurodéputée de 2017 à 2019 en remplacement de Marine Le Pen, regrette la direction prise aujourd’hui par le parti d’extrême droite, selon elle: «Le fonctionnement de ce parti est malheureusement délétère. On ne se trompe pas, ce n’est pas dirigée par son président mais par Hénin-Beaumont! »déclare-t-elle, se référant au maire de la commune du Pas-de-Calais, Steeve Briois.

Elle évoque également une «grande purge», où 85% des cadres du parti ne seraient, selon elle, pas reconduits, et critique vivement l’ouverture politique manifestée par le Rassemblement national ces dernières années: «Vous voulez nous rejoindre Vous êtes un communiste, rebelle, républicain, DLF, EELV, LaREM … Ne vous inquiétez pas, venez comme vous êtes, avec nous vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaira », ironise-t-elle amèrement.

Dans son communiqué, Christelle Lechevalier dit enfin vouloir poursuivre son engagement “sans être muselée”. Pour le moment, le Rassemblement national n’a pas réagi publiquement à cette annonce.

Un élu du Rassemblement national quitte le parti: “l’opération est délétère”

Source link Un élu du Rassemblement national quitte le parti: “l’opération est délétère”

Back to top button