France

Yssingeaux. Jardins partagés sur la colline Saint-Roch

Qui ne se souvient des jardins familiaux qui permettaient à une bave de la population de goûter à la joie de cultiver ses propres légumes ? Témoins d’une époque, ils ont progressivement disparu au profit de nouvelles constructions et du développement de centres urbains. Mais rien n’est définitif, et les préoccupations environnementales et bien manger, qui prennent de plus en plus d’importance aujourd’hui, semblent les remettre à la mode.

Une ouverture prévue en juin

C’est en tout cas ce que souhaite la commune actuelle d’Yssingeaux qui, en plus de créer plus d’espaces verts (de nouvelles crèches et un nouveau parc bientôt), lancera la création de jardins non partagés. loin du centre-ville.

Pierre Liogier, le maire, et son équipe, notamment Sandrine Ariès chargée des affaires sociales, ont prévu la colline Saint-Roch, rue du Foyer, comme pépinière. Ces jardins partagés, qui devraient ouvrir leurs portes en juin prochain, comme le nouveau parc multigénérationnel de la rue des Alliés, pourraient faire l’objet d’aides publiques. En effet, « l’opération peut être financée par des programmes dédiés, notamment dans le cadre du plan de relance de l’Etat, ou auprès de tout autre financeur public ou privé, et des demandes de subventions ont été faites à ce titre ». ont indiqué les élus.

Un exploit avec les apprentis du CFFPA

Destinés à toutes les générations, les jardins peuvent s’adresser à différentes associations. Un espace est déjà réservé à la crèche de Canailles. L’association Citoyens solidaires pourrait également en faire partie puisqu’elle a déjà mis à disposition des terrains de ce type depuis 2016.

Le projet, qui reste à peaufiner (fonctionnement, travaux, coûts…), a été confié à l’atelier Artemisia, qui en a reçu la maîtrise d’œuvre. « Il devra définir les conditions de réalisation : nombre de parcelles, arrosages, aménagements divers. Et la réalisation se fera en collaboration avec les apprentis du CFPPA (centre de formation professionnelle pour adultes) », a souligné Sandrine Ariès. Yssingelais particuliers intéressés à cultiver une parcelle (de 50 à 100 m² ), pourront se faire connaître en mairie.

Yssingeaux. Jardins partagés sur la colline Saint-Roch

Source link Yssingeaux. Jardins partagés sur la colline Saint-Roch

Back to top button